PRÉSENTATION

L’Organisation Intergouvernementale Panafricaine (CAFRAD), est une organisation intergouvernementale panafricaine, créée en 1964 par les gouvernements africains, avec le soutien de l’UNESCO, faisant d’elle le premier centre panafricain de formation et de recherche dans le continent pour l’amélioration des systèmes de l’administration publique et de gouvernance en Afrique. Son siège est situé à Tanger (Maroc). L’adhésion est ouverte à tous les pays africains. Le CAFRAD compte actuellement 36 états membres.

Entre le milieu des années 1960 et 1970, diverses écoles et instituts nationales d’administration publique ainsi que les écoles supérieures de formation des cadres ont été créés pour former les fonctionnaires dans différents domaines. Cependant, les Etats africains ont constaté que, pour développer des administrateurs de haut niveau, il était nécessaire de doter ces centres régionaux qui existent déjà avec des installations. Pour combler cette lacune et faire progresser la professionnalisation de l’administration publique en Afrique, le Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) a été mis en place.

Un principe directeur dans l’exercice de cette fonction, cependant, était que les activités du CAFRAD devraient soutenir plutôt que de remplacer les services dans le domaine proposé ou pouvant être proposé par les instituts nationaux. Plus important encore, la raison de la création du CAFRAD , tel que reconnu par ses pères fondateurs et confirmé par les expériences ultérieures, était la forte prépondérance des systèmes administratifs d’inspiration française et britannique dans la région de l’Afrique qui présentaient à la fois un défi, une formation potentielle et des ressources de recherche qu’un centre régional comme le CAFRAD pourrait exploiter au service d’une administration publique plus éclairée et, par conséquent, plus efficace dans les pays de la région quelle que soit la tradition administrative. Alors que des problèmes similaires ont été rencontrés avec des réponses institutionnelles similaires à travers la ligne anglophone-francophone , la vue et l’expérience ont été qu’il y a quelque chose à dire pour la création d’un forum dans lequel les francophones, les anglophones, les lusophones et les arabophones pourraient comparer leurs notes sur les réalisations et les difficultés en tenant compte de tous les autres facteurs pertinents, mais pas nécessairement similaires. L’objectif global du CAFRAD est de fournir un tel forum où les cadres supérieurs de toutes les traditions pourraient venir pour comparer leurs expériences respectives et tirer leurs propres conclusions sur ce qui peut ou doit être fait différemment dans leurs propres systèmes et approches, chaque fois que ceux-ci ont paru nécessaires, possibles ou souhaitables.

Type: Organisation Intergouvernementale Panafricaine
Création: 13 Mai 1964
Siège: Tanger (Maroc)
Membres: 36 états africains
Adhésion: Ouverte à tous les pays africains
Caractéristique: Créée avec le soutien de l’UNESCO, le CAFRAD est le premier centre panafricain de formation et de recherche dans le continent pour l’amélioration des systèmes de l’administration publique et de gouvernance en Afrique.
Avez-vous besoin de l'aide?

Contactez-nous pour recevoir les dernières nouveautés ou consultez la page des événements.

Président

M. Mohamed BENCHAÂBOUN

Ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration.

Directeur Général

Prof. Stéphane Monney Mouandjo

Mission

Servir de centre d’excellence et de soutien aux actions des gouvernements et des organismes connexes dans le renforcement des capacités, l’innovation dans l’administration publique pour une amélioration des services aux citoyens.

Vision

Être une institution panafricaine authentique et universelle, au service des grands objectifs de progrès et d’intégration multiforme de l’Afrique.

Langues

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Portugais

Adhésion

L’adhésion au CAFRAD est ouverte à tous les états africains. Les états membres actuels sont:

Algérie, Angola, Benin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap Vert, Congo, Côté d’Ivoire, Djibouti, Gabon, La Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Libye, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Namibie, Niger, Nigéria, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Sao Tome & Principe, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Tchad, Togo, Tunisie, Zambie, Zimbabwe.