• Contexte de création

Le CAFRAD a été créé au début des années soixante, c’est-à-dire au moment des indépendances. A cette période, parmi les grandes préoccupations de l’Afrique figuraient l’intégration et l’unité du continent, le développement économique et l’africanisation des cadres et des administrations. Pour répondre aux préoccupations politiques du continent, les dirigeants africains ont mis sur pied l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) le 25 mai 1963, qui est devenu depuis 2002, l’Union Africaine. Au même moment, pour soutenir les efforts de développement économique du continent, ces mêmes responsables ont créé la Banque Africaine de Développement (BAD) le 4 Août 1963. Pour pouvoir renforcer les capacités humaines et institutionnelles du continent dans le cadre de l’africanisation, ils ont établi en mai 1963, le Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD).  

  • Contexte historique

L’examen de différents documents officiels du CAFRAD, c'est-à-dire le projet de Résolution N°12C/DR/99 du 22 novembre 1962, présenté à la 12ème Session de la Conférence Générale de l’UNESCO par le Maroc et appuyé par Algérie, Cameroun, Gabon, Ghana, Mali, Egypte, Sénégal, Soudan et Tunisie, portant « Création à Tanger d’un centre africain de formation et de recherche pour le développement », « l’Accord de siège signé entre l’UNESCO et le gouvernement du Maroc » le 13 Mai 1964 et qui prévoyait un financement de l’UNESCO jusqu’en 1974, et la version définitive de la « Convention d’établissement du CAFRAD » du 18 décembre 1967, indiquent clairement que les missions assignées au CAFRAD sont celles de former les cadres africains, de promouvoir la recherche comparative et de favoriser l’échange des expériences et des connaissances en vue du développement économique et social du continent.